• karineandrei

Campagne nationale de recensement des chiens de protection des troupeaux

Mis à jour : avr. 29

APPEL A PARTICIPATION DES ELEVEURS-UTILISATEURS

Recenser les chiens de protection, pourquoi ? Pour disposer d’une photographie de la population des chiens au travail Pour aider le travail de sélection en raisonnant mieux les accouplements, à partir des généalogies et des qualités et défauts d’un maximum de chiens sur plusieurs générations Pour créer un réseau d’éleveurs-naisseurs de chiots de protection, adhérant à une Charte Nationale de Bonnes Pratiques d’Elevage

Comment se passe le recensement ? Les chiens de race de protection (purs ou croisés) d’au moins 18 mois, travaillant sur troupeaux (quel que soit le système d’élevage), sont concernés Un recenseur se déplace à l’endroit où travaillent vos chiens de protection et collecte des données sur l’identité de chaque chien, ses principales caractéristiques physiques, son environnement de travail, les conditions d’introduction au troupeau à son arrivée sur la ferme et les qualités et défauts que lui trouve l’éleveur.

Comment faire recenser ses chiens ? En appelant le recenseur de votre département le plus proche de chez vous ! SECTEUR ALLIER

Anne BONHOUR (03700 BRUGHEAS) : 06 75 52 80 63

Jean-Baptiste GANDRILLE (03410 SAINT VICTOR) : 06 18 01 36 66 CANTAL

Vincent JACQUINET : 06 86 41 54 69


CORREZE

Vincent JACQUINET (19300 SAINT YRIEIX LE DEJALAT) : 06 86 41 54 69

Stephen DE PEYRELONGUE (19370 CHAMBERET) : 06 62 75 10 48


HAUTE LOIRE

Nicolas LOMBARD (43220 RIOTORD) : 06 84 78 48 56

Rémi LAFONT (63210 VERNINES) : 06 08 61 09 87


PUY DE DOME

Rémi LAFONT (63210 VERNINES) : 06 08 61 09 87


Autres départements : liste à jour ici http://idele.fr/.../contactez-le-recenseur-de-vctre... Le recensement est VOLONTAIRE et GRATUIT

Le recensement constitue la 1ère étape de la structuration d’une filière chiens de protection des troupeaux, une démarche professionnelle, collective, volontaire, de long terme. Elle vise à valoriser le travail des éleveurs-utilisateurs, créer du lien entre utilisateurs et faciliter le partage des expériences, poursuivre l’acquisition de savoirs et savoir-faire, professionnaliser l’élevage des chiens de protection, mieux conseiller les (futurs) utilisateurs et prévenir les inconvénients en lien avec le multi-usage du territoire.


C’est grâce à la mobilisation de chacun que cette initiative aboutira.


Pour en savoir plus sur la filière chiens de protection http://idele.fr/index.php?id=5100


4 vues0 commentaire